«

»

Beaucoup de gratuit, énormément de payant: le modèle Google – Part 3

Beaucoup de gratuit, énormément de payant: le modèle Google

Après avoir présenté la stratégie de Google, il convient maintenant de présenter son modèle économique, le but d’une entreprise étant avant tout de générer des profits.

Produits Google

Tous les produits Google

Google propose une multitude de produits aux utilisateurs du web. Pour les internautes, ces produits sont gratuits. Google classe tous ses produits dans 7 catégories, en voici un bref descriptif.

Catégorie web

  • Recherche sur le web : le cœur de métier de Google, son moteur de recherche.
  • IGoogle : Pour personnaliser sa page d’accueil Google et avoir toutes les informations intéressantes en un clin d’œil de façon totalement personnalisée.
  • Google Chrome : Le navigateur internet
  • Barre d’outils Google : Pour personnaliser sa recherche partout sur le web

Barre d’outils Google

Catégorie mobile

Catégorie mobile
  • Google Mobile : Pour accéder à tous les produits Google depuis une tablette ou un Smartphone.
  • Recherche Google sur mobile : le moteur de recherche accessible sur les produits nomades.
  • Google Maps pour mobile : Pour programmer simplement les itinéraires depuis un téléphone, accéder aux cartes etc.

Catégorie média

  • Youtube : Le premier réseau de partage de vidéos.
  • Google recherche d’images : Le principe du moteur de recherche adapté aux contenus visuels et non textuels.
  • Google recherche de vidéos : Le moteur de recherche adapté aux contenus vidéo.
  • Google livres : Pour effectuer des recherches uniquement à l’intérieur d’ouvrages littéraires.
  • Google Actualités : Permet d’être tenu informé des dernières parutions sur le web.
  • Picasa : La plate-forme de stockage et de partage de photos.

Catégorie Géo

Catégorie Géo

  • Google Maps : Permet de consulter des plans et de programmer des itinéraires.
  • Panoramio : Pour parcourir le monde en photo et partager des photos représentatives de différentes régions du monde.
  • Google Earth : Ce logiciel permet de visualiser l’intégralité de la planète terre avec une vue satellite.
  • SketchUp : Pour réaliser soi-même des modèles en 3 dimensions.

Catégorie Loisirs et Travail

  • Google Documents : Récemment rebaptisé Google Drive, permet de réaliser et des partager toutes sortes de documents.
  • Google Agenda : Permet de gérer son emploi du temps en ligne et de le partager avec ses amis ou collaborateurs.
  • Google Talk : Il s’agit d’un espace de discussion (chat) qui peut-être vocal ou textuel.
  • Google Cloud Print : Cette technologie permet de relier ses imprimantes à son ordinateur via le Cloud, pour imprimer de n’importe où.
  • Gmail : La célèbre messagerie de Google qui a bouleversé les standards du stockage des boites mail.
  • Google Sites : Cette fonctionnalité offre la possibilité à n’importe qui de créer facilement son site web et de la gérer gratuitement.
  • Google Traduction : Pour traduire n’importe quel texte dans 50 langues différentes.

Catégorie Social

  • Blogger : Pour créer facilement un blog et partager ses impressions.
  • Google Reader : Pour organiser tout son flux d’actualité (sites web favoris, blog etc.)
  • Google Groupes : Permet de créer des groupes de discussions sur les sujets précis.

Catégorie Recherche Spécialisée

  • Google Recherche de Blogs : Moteur de recherche pour trouver des blogs sur des sujets en relation avec ses centres d’intérêts.
  • Google Scholar : Pour effectuer des recherches uniquement sur des articles académiques.
  • Google Alertes : Une fonctionnalité qui permet d’effectuer une veille sur des termes de recherche. A chaque nouvelle publication sur le web, une alerte mail est envoyée à la personne qui effectue la veille.

Nous avons donc pu voir dans cette partie, tous les services web de Google. Mais le Géant du web propose aussi de nombreux autres produits comme des smartphone, pc portables…
Tous les services sont totalement gratuits. Certains pourraient passer pour du « freemium » car ils disposent de versions plus développées et payantes comme par exemple Gmail, avec son produit destiné aux entreprises ou encore SketchUp. Mais ce n’est pas sur ces produits que Google génère plus de 50 milliards de chiffre d’affaire. En effet, ces produits servent à capter un maximum d’utilisateurs. Ceci en leur offrant des solutions originales et efficaces en relation avec leurs compétences clés : la connaissance de l’internaute, le savoir-faire en termes de moteur de recherche, et l’intuitivité de ses produits.

Comment Google gagne autant d’argent ?

Google propose un nombre important de produits, mais presque tous gratuits, nous pouvons donc nous demander comment font ils pour générer autant de profits ?

Google Adwords : la régie publicitaire de Google

Google a deux sources de revenus :

  • Les revenus Adwords
  • Les revenus des produits destinés aux entreprises

Google Business Model

Concernant les produits destinés aux entreprises, il s’agit globalement de produits « freemium ». Par exemple, Gmail propose une boîte mail toujours disponible pour les entreprises. Ce service est payant car il impose de plus grandes contraintes logistiques à Google. Ainsi, après avoir fait adopter le produit aux particuliers, la marque l’adapte aux entreprises. L’idée de Google est de proposer des services qui sont disponibles entièrement via le cloud.

Cependant, tous les produits destinés aux entreprises représentent une part infime du chiffre d’affaire (environ 5%). C’est pourquoi nous allons développer davantage le sujet de la régie publicitaire Adwords.

Pour comprendre Adwords, il faut comprendre le modèle de Google. Comme nous le verrons plus tard, Google est centré sur l’utilisateur. Ainsi son algorithme classe les sites internet sur son moteur de recherche en fonction de la pertinence du contenu de la page. La concurrence est telle qu’il est parfois compliqué pour les entreprises d’être référencées sur les mots-clés qui constituent leur cœur de métier. Une diversification, ou un changement d’activité peut aussi mettre à mal le référencement d’un site internet sur ses nouveaux business par manque d’antériorité. Ainsi, Google propose aux entreprises d’acheter des mots-clés avec un système d’enchères.

En achetant ces mots-clés, les sites internet apparaissent en haut de la page du moteur de recherche avec des annonces textuelles qui ressemblent à ceci :

Google : Ecole de commerce

Ces annonces ne sont pas exclusivement positionnées sur le moteur de recherche ou les sites de Google. Elles sont aussi présentes sur tous les sites internet qui décident de monétiser leur contenu via le programme Adsense. Ainsi, n’importe quel blogueur, entreprise ou même acteur social sur Youtube peut proposer des espaces où Google peut positionner des annonces textuelles.

Ce qui fait la force de Google sur le secteur de la publicité sur internet repose sur 2 piliers majeurs :

  • La connaissance de l’internaute
  • Une tarification sous forme d’enchères

En effet, Google « traque » l’internaute pour le connaître et le comprendre. Ainsi, grâce aux « cookies », il va suivre toute la navigation de chaque internaute par l’intermédiaire de son adresse IP pour lui proposer « LA » publicité qui lui convient. C’est ainsi que les annonces ne sont pas moins contextuelles que textuelles, puisque l’annonce affichée est en rapport avec les goûts de l’internaute et le contenu de la page qu’il visite.

95% des revenus de Google issus de la publicité

Google se rémunère presque exclusivement grâce à ses annonces. Le modèle de rémunération fonctionne avec un système d’enchères.
Ainsi, une entreprise qui souhaite être présente sur un secteur précis doit acheter les mots clés en relation. Plus le mot clé est demandé, plus le CPC (Coût par Clic) sera élevé. Ainsi, le prix peut aller d’un centime à 8€ pour chaque clic sur une annonce.
Avec les autres outils de Google tels que Analitycs, Adsense ou encore Webmaster Tools, l’annonceur peut contrôler sa rentabilité. Ainsi, en moins de 24 heures, l’annonceur peut se rendre compte des bienfaits de sa campagne Adwords sur son Chiffre d’Affaire. Dans Adwords, on peut également se rendre compte immédiatement des clics générés par sa campagne, et donc du trafic généré :

Clics générés par sa campagne Adwords

Google n’a jamais cherché à vendre ses annonces à un prix élevé. Il s’agit plus d’une logique d’accessibilité, et de masse. En rendant accessible Adwords au plus grand nombre, Google a offert un outil efficace d’augmentation du trafic qui est à la fois simple d’utilisation et rentable. C’est ce qui fait la force du modèle.

Il faut toutefois noter que Google n’a jamais mis en vente un référencement sur son moteur de recherche en essayant de berner l’internaute. Chaque annonce est identifiable, et n’est rentable que lorsqu’elle est pertinente. La société part du principe que lorsque son moteur de recherche n’offrira plus des résultats pertinents, il ne sera plus utilisé, et le business model s’effondrera. C’est pourquoi elle ne vend pas du « résultat naturel ».

Ceci est toutefois à relativiser car un des outils qui permet l’indexation du contenu qu’est le PageRank serait en partie soumis à une intervention humaine. Ainsi, il se peut que les affinités ne soient pas toujours objectives. Rumeurs ou réalités, seul Google en a le secret…

Cependant, miser 95% de 50 milliards sur deux produits est très risqué. C’est pourquoi Google est dans une logique d’innovation perpétuelle. Nous allons maintenant voir la stratégie du groupe, et ses sensibilités de demain.

Google : La stratégie, ses limites et ses enjeux – Part 4

VN:F [1.9.22_1171]

Votez pour cet article

Rating: 8.5/10 (2 votes cast)
Beaucoup de gratuit, énormément de payant: le modèle Google - Part 3, 8.5 out of 10 based on 2 ratings
Laisser un commentaire